lundi 2 août 2010

Pays d'artistes


Ils seront 65 partis politiques (ou plate-forme ou regroupement) lors des prochaines élections. C'est sans compter sensiblement le même nombre de partis qui refusent de participer à un exercice démocratique qu'ils qualifient de cirque électoral. Ils sont assurés que le Pésident actuel manipule toutes les cartes (dont le Conseil électoral provisoire) et que les résultats sont déjà connus. Vaut pas la peine de jouer ! Fanmi Lavalas, le parti de l'ancien Président Aristide, fait parti des absents. Des partis qui travaillent à bousiller l'actuelle campagne mais qui semblent mobiliser très peu d'électeurs. 'Il n'en faut pas beaucoup pour faire dérailler l'affaire' me disait une collègue. Un autre collègue y est allé d'une analyse artistique : 'Si Wyclef et Sweet Micky (le Président du konpa qui serait lui aussi en lice pour le grand siège) se présentent réellement, personne ne voudra perturber les élections.' Peut-être fallait-il effectivement des artistes pour que la vie politique s'active dans ce pays d'artistes !?

1 commentaire:

PHILIPPE a dit…

Bonjour
Beau pays, beau blog.

Voici le mien, autre vision, même passion.

http://planete-haiti.over-blog.com

Continue...

Philippe