mardi 9 août 2011

Les dérives


Vous trouverez beaucoup de personnes pour vous dire qu’en se débarrassant de la religion au moment de la révolution tranquille, le Québec a jeté le bébé avec l’eau du bain. Qu’il n’y a plus d’ordre moral dans cette ‘belle province’, que les valeurs qui distinguent le possible de l’impossible dans l’espace social ont fondu plus vite que la neige en avril. Pire, que le saison d’hiver n’a plus jamais apporté de neige. Je ne partage pas du tout ce point de vue. Le ‘pseudo’ trou laissé par la religion catholique a rapidement été comblé par les écologistes, les féministes et les spécialistes de la santé publique. À trois, ils ont subtilement et solidement redéfini l’ordre moral des québécois. L’avantage c’est que le fait qu’ils soient trois limite la possibilité de dérive. Dans un resto du quartier chinois de NY dimanche dernier, on pouvait voir ces trois affiches. Les deux premières sont issues de l’ordre moral (et donc du contrôle social) que nos amis de la santé publique (j’en suis en passant !!) tentent d’établir sur nos belles sociétés modernes et en santé. Juste au dessous, on pouvait lire cette invitation de la sécurité publique à dénoncer les terroristes ‘suspectés’. Le principe de précaution des écologistes appliqués à la sécurité publique. Sécurité publique qui, en passant, est en train de devenir le quatrième larron de notre nouvel ordre moral. Aux États-Unis du moins, ils sont déjà plusieurs à en décrier les dérives.

5 commentaires:

Marico a dit…

Trou ou pas, comment regretter l'absence du terrorisme religieux de mon enfance? Bon débarras! Fini la main-mise du clergé infantilisateur. À chacun de devenir un adulte et citoyen responsable. Rien n'est parfait en ce monde; pour avoir vécu les deux côtés de la médaille, j'aime encore mieux les doutes et l'insécurité. Choisissons-nous des hommes politiques intelligents, subtils et honnêtes, ce sera déjà un commencement!

Anonyme a dit…

En Haïti, des sectes protestantes agressives préconisent l'assassinat des prêtres vaudou et cette semaine elles ont saccagé la cathédrale du Cap Haïtien. C'est pire que la Grande Noirceur .

Anonyme a dit…

Dans ta liste des nouveaux prêtres, on pourrait ajouter les éthiciens: l'Inquisition post-moderne .

Anonyme a dit…

Espérons que la santé publique et les écologistes n'auront pas le même genre d'influence que la religion ou les féministes sur le showbiz. Après les danseuses nues et les batteurs de femmes, finis les spectacles donnés par des fumeurs, des toxicos, des mangeux de viande rouge et des propriétaires de gros chars. Aussi bien dire adieu à la culture populaire .

Anonyme a dit…

Il va quand même nous rester Pergolese et Stockhausen .