vendredi 4 février 2011

Jude Célestin


Le candidat du pouvoir, celui qui a perdu. Décrit comme une potiche tout au long de la campagne, il a été lâché par son parti il y a plus d’une semaine. Disons simplement que les pressions américains sur les dirigeants du parti limitait grandement leur possibilité d’aller passer des week-end de millionnaire en Floride. Il a été silencieux tout au long de la campagne, refusant entre autres de répondre aux questions des journalistes. Le dindon de la farce de la dernière campagne brise le silence dans un long texte (écrire et briser le silence, il faudra que j’y réfléchisse davantage un jour). En référence à Jésus Christ (JC ou Jude Célestin), il raconte ce qui s’est réellement passé. Ma situation m'empêche de commenter ... Bonne lecture (http://www.haitilibre.com/article-2282-haiti-elections-declaration-de-jude-celestin.html).

4 commentaires:

Anonyme a dit…

La question vraiment intéressante c'est: qui a écrit son texte?

Marico a dit…

Les commentaires à son article (écrit par lui ou ?) m'ont semblé infiniment plus intéressants!

La langue de bois des politiciens d'ici est infiniment moins fleurie!

Anonyme a dit…

Célestin félicite ses partisans de n'avoir pas manifesté violemment suite à son éviction de la course par le CEP. Mais c'est juste normal qu'il n'y ait pas eu de manifestation de ses partisans tout simplement parce qu'il n'a PAS de vrais partisans. Et les faux qu'il aurait pu payer, il n'en n'a plus les moyens depuis que les trafiquants de son parti l'ont laissé tomber.

Anonyme a dit…

Ce qui étonne toujours c'est la mauvaise foi absolue de certains politiciens haïtiens. Comme ce discours qui dit que les blancs se comportent en colons en imposant leur choix au CEP en oubliant de mentionner que les blancs veulent ainsi éviter que les fraudeurs n'imposent LEUR choix à la population. C'est comme si la souveraineté haïtienne c'était le libre exercice de la dictature et de la corruption. Si c'est comme ça, vive la colonie!