samedi 9 avril 2011

What does Wajdi Want ? 2

Sur un site de nouvelles du Qc, on pouvait lire que le TNM avait tiré la conclusion que Cantat ne pourrait fouler de ses bottes les planches du théâtre. La nouvelle voisine nous annonçait que des conservateurs (le parti !!) appuyait le maire Lâlâ Tremblay dans sa lutte pour continuer à faire la prière avant la séance du conseil municipal. J'ai dit à Jo qu'il fallait penser à laisser passer une génération avant de retourner chez nous ... Chez nous ??

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Mais c'est partout pareil. C'est de l'espèce humaine qu'il faut désespérer.

Marico a dit…

Beaucoup de "critiqueux" ne se sont même pas donnés la peine de lire de quoi il retournait dans les trois pièces de Sophocle que Mouawad présenterait!
Je ne désespère pas encore de l'espèce humaine mais elle me "tanne" parfois! Il y a toutes sortes de "grande noirceur" n'est-ce pas? Parfois je me dis que ce serait assez facile d'y retomber!!!

Anonyme a dit…

Ce matin à l'émission de Cristiane Charette, le correspondant du Devoir à Paris disait que les Français sont surpris de l'hystérie collective québécoise autour de Bertrand Cantat. Son interprétation est intéressante: le Québec remet ses vieux habits idéologiques en rafraîchissant son catholocisme de naguère en féminisme déchaîné et autres intolérances. Vive la France!