samedi 8 mai 2010

Glissement de terrain et terrain glissant


Encore un autre petit tour de Tortugair cette semaine. Du haut des airs, Port-au-Prince est une ville grise. Le béton y prend toute la place. Les montagnes qui l'entourent sont vertes, même s'il n'y pas une surpopulation d'arbres. La déforestation est un sujet tabou ici, même si des milliers de sacs de charbons sont vendus partout dans le pays. Quelques haïtiens vous diront que c'est une invention des étrangers, des blancs, que cette partie de l'île n'a jamais été vraiment très intense côté végétation. Pour la grande majorité, pa gen pwoblèm avec la déforestation. Seuls certains groupuscules se questionnent sur cet enjeu. Quelquwfois ils manifestent. Des organisations internationales (les canadiens et les américains entre autres) financent des projets de reboisement ou encore des projets qui visent à trouver une solution plus 'équitable' au charbon. L'enjeu du bois ici, c'est le charbon. Pour faire à manger surtout, mais également pour mettre dans le fer à repasser, question d'avoir une chemise impeccable. La fierté haïtienne a un prix ! Un projet financé par les américains permet de récupérer le papier et de le transformer en boulettes qui peuvent servir à chauffer le cabrit, le riz national ou la banane. Disons, qu'il faudrait 2000 projets de cette nature pour qu'on commence à voir la lumière au bout du tunnel. Juste un peu d'imagination et les milliards de beaux $ envoyés en Ayiti depuis bagay la auraient pu permettre la création d'un projet subventionnant l'utilisation du gaz pour la population la plus défavorisée incapable de se le payer, 90% de la population en fait. On transforme le marché du charbon en marché du gaz pour que les gens qui en vivent ne soient pas asphyxiés. On ne règle pas tout bien évidement, le gaz n'est pas une solution sans conséquence pour l'environnement. Mais dans le contexte d'extrême pauvreté dans lequel la population tente de survivre, les impacts négatifs du gaz sont sûrement moins ravageurs que la dévastation sociale (appauvrissement des populations paysannes par exemple) et écologique associée à la déforestation du pays. On n'a pensé qu'aux milliers d'haïtiens morts le 12 janvier quand le terrain sur lequel leur maison était construite s'est mis à glisser, plus rien pour lui donner une consistante. Aux zones complètement inondées parce que plus rien n'est en mesure de retenir l'eau. Il me semble que ce serait un bon moyen de transformer la générosité internationale en quelque chose de solide et de durable.

6 commentaires:

CLAUDINE a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Claudine a dit…

BONNE FÊTE JF !
MON CHER JF, C'EST À TON TOUR
DE TE LAISSER PARLER D'AMOUR !
http://www.youtube.com/watch?v=jK-ePq2l6RY
QUE CETTE BELLE JOURNÉE, SOIT REMPLIE DE BONS PETITS BONHEURS !
I love you :)
Anpil bisous XXX
Clo

Marico a dit…

Très intéressant ce commentaire.
Ici on parle encore régulièrement d'Haïti dans les médias et souvent d'une manière fort constructive (Luck Merville et le CECI entre autre), ça nous change des histoires de corruption qui pleuvent ces jours-ci!
Pour la centième fois (presque), merci pour tes commentaires. Et bonne fête!

MARYBZH a dit…

jwayé zanivèsè ! ou "deiz ha bloaz laouen dit" ! en breton

J'ai quand même un peu parcouru la toile aujourd'hui pour comprendre qu'au Québec , on souhaite "bonne fête" pour l'anniversaire !
En France , nous souhaitons" bonne fête" pour le prénom et" bon anniversaire" pour le jour de naissance ...
le prénom" Jean-François" se fête en France le 16 juin et je ne sais si c'est la même chose au Québec ? Merci d'avance aux Blogueurs Québécois de m'éclairer !!!!
En attendant ces lucioles , passe une excellente journée : on partage avec Toi le gâteau de la fraternité , grand Merci pour ton blog fédérateur !
Je reviendrai plus tard sur le sujet de fond de ton billet du jour , mais pour l'heure : YERCH'MAd ( à ta santé)

Maryannic'k

Air fou a dit…

Jean-François

D'abord, un très heureux anniversaire avec ta nouvelle famille. Puisses-tu trouver du bonheur en toi malgré tout le courage dont vous avez besoin là-bas.

Vivement l'énergie solaire. Mais les recherches tardent, puisque les intérêts Économiques et politiques sont du côté pétrolier et du plus rentable.


Maryannic'k

Il faudrait je crois bien interroger les personnes âgées car tout ce qui a trait au religieux est plutôt mis de côté ici, en général.

Bonne fête vient probablement des États-Unis où l'on souhaite Happy Birthday pour ce que tu nomme anniversaire (que l'on chante en France en anglais, il me semble). Claudine a écrit plus haut les paroles de notre chanson québécoise, issue d'un succès du grand artiste et poète Gilles Vigneault.


Zed ¦)

MARYBZH a dit…

Bonsoir Jean François !
Merci à Zed pour pour ses informations et à Claudine de m'avoir fait découvrir François Perusse, la vidéo est super sympa

Le Grand Gilles Vigneault et aussi Robert Charlebois ne se font plus entendre sur nos radios françaises et c'est bien dommage....

Néanmoins je me suis régalée une fois de plus l'été dernier au Pavillon de l'Acadie au Festival Interceltique de Lorient (FIL) avec le groupe Fayo :
http://www.youtube.com/watch?v=DGVcSN06x0A
Ambiance de gaité et de convivialité assurée !!!
Quant au problème de déforestation et d'énergie alternative , je rejoins Zed sur l'idée du développement de l'énergie solaire en Haïti , resté au stade embryonnaire depuis au moins une décennie ...
Quand on sait que Préval est diplômé en agronomie et en géothermie , y a des jours ou j'ai envie de lui dire "plus près du plancher des vaches" pour trouver des solutions autonomes !
A consulter si cela vous intéresse le blog d'un expat :
http://francescosthinks.blogspot.com/search/label/%C3%A9lectrification%20solaire
Maryannic'k