lundi 22 novembre 2010

Bonne semaine


Le premier matin de notre captivité dans un hôtel (confortable) du Cap la semaine dernière, il y avait ce timoun qui nous attendait. Il venait nous souhaiter une bonne journée. Le soleil était toujours à l'horizontale et illuminait son parapluie. La ville dans laquelle il vit était en 'guerre', mais son sourire et son oeil borgne charmaient tout le monde. Il jouait dans la rue avec ces petites voitures que les enfants ayisien se confectionnent avec des bouteilles de plastique. Depuis deux ans, mon coeur de ti-cul est chaviré par ces bagnoles. Un jour, je sais que je vais avoir l'indécence de proposer à un de ce timoun de me vendre son jouet-oeuvre-d'art à un prix mirobolant. Je me retiens depuis mon arrivée ici mais je sais que ma capacité de résister va fondre sous la chaleur de ce soleil et ces sourires. Je n'y pourrai rien, je le sais et reconnais à l'avance ma culpabilité. Ce timoun n'ira pas voter dimanche prochain, mais il faut juste souhaiter que celui qui sera élu le mettra au centre des intérêts de l'État ! Bonne semaine, elle sera chaude.

2 commentaires:

Marico a dit…

Ta photo est magnifique. La fraîcheur et la qualité de ce sourire, comment ne pas y succomber!

Marie et Philippe a dit…

Espèrons de tout coeur que le nouveau président pense avant tout à son pays et il y a tellement à faire.

Mazgnfique cette phor Jean François, comme d'habitude, un petit garçon avec un magnifique sourire qui n'a pas grand chose pour jouer mais il sourit.

Bisous
Marie Philippe Monise