jeudi 4 novembre 2010

Êtes-vous écoeuré d’entendre parler de nous ?


Ayiti sera encore le sujet médiatique de choix pour les prochains jours. Tomas s’en vient et on ne sait pas s’il portera ses habits de tempête tropicale ou d’ouragan. Ici, tout le monde est en mode ‘préparatif’. À Montréal, Bob avait l’habitude de me téléphoner pour m’informer de la venue d’une tempête de neige, c’est un adepte de Météo-Media. Ici, c’est le Président qui fait le tour du pays depuis deux jours pour avertir tout le monde de se préparer et surtout, de ne pas trop compter sur l’État, il n’a pas les moyens… Les enfants ont congé d’école. J’entendais jouer les jumeaux de la voisine ce matin en déjeunant et je me rappelais le bonheur des jours de congé pour tempête de neige. Il y a de ces souvenirs de ti-cul … Un petit quelque chose d’impossible à décrire mais que tout le monde partage. On devrait fermer le bureau en début d’après-midi, question que les gens puissent bien se préparer à souffrir la tempête. Tomas est donc à 200 milles d’Ayiti et passera sur l’extrême est de Cuba. On se retrouvera dès ce soir dans son onde de choc. Une collègue, irréductible haïtienne, est convaincue que Tomas changera d’idée ou décidera de passer sur le bout des pieds. En fait, que tout le monde s’énerve pour rien. Déjà ce matin, le temps était au nuage, le vent défaisait ma mise en plis. Je publie ce billet sans trop savoir quand je pourrais me rebrancher sur le web pour donner des nouvelles. Dès ce soir, on risque de perdre téléphone et réseau internet pour quelques jours, il semble que c’est toujours la même chose. On sera donc dans le noir des communications pour quelques temps. Merci à ceux qui croient de prier pour nous, et pour les autres, gardez une place dans vos pensées pour les ayisien. On se pince le nez et on plonge pour quelques jours. À la prochaine !!

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Salut JF,
ici on scrute aussi les infos météo et on croise les doigts...
J'allume une bougie symbolique pour vous tous : pas suffisant pour vous envoyer de la lumière si EDH flanche mais bon !

Kembé ferm, pa moli !

MBZ

Marico a dit…

Écoeuré? Pas du tout! Même si mes commentaires sont plus rares, je vous lis régulièrement. En plus, je vuos réfère et je vous cite pour le plus grand bien de tous. Bon courage.

Chris'2'L a dit…

Tout comme MBZ, mes bougies seront allumées pour penser bien à vous tous les expat' mais aussi les haitiens, ma pépette, les timouns avec leur parent ceux qui nous attendent dans les crèches, nous pensons tellement à vous tous que ce soir encore plus, et jamais écoeuré bien au contraire, nous avons ainsi l'occasion de "partager" votre quotidien de bien loin...

Bien à vous, en espérant comme votre collègue, que Tomas ne vous lèchera que les petits doigts de pieds !

xenos a dit…

Jamais, je ne serais écoeurée d'entendre parler de vous.

Alors svp, protègez-vous prenez bien soin de nous revenir le plus tôt possible.

Je suis avec vous en pensée et toujours un peu frustrée d^'être impuissante.

à plusss

Anonyme a dit…

Quand Préval parle aux Ayitiens ....

http://www.lexpress.fr/actualites/2/des-deplaces-refusent-d-evacuer-un-camp-avant-tomas-a-haiti_934036.html

Là oui Jeff !je suis écœurée d'entendre comment il parle aux Haïtiens " Protégez vos vies" C'est le bordel total depuis 10 mois et il demande à son peuple épuisé, à l'agonie de se prendre en charge .. Trop fort Préval ! (je m'auto censure!)

Bon , tant que les messages apparaissent sur ton blog, on sait qu EDH n' a pas encore "pété les plombs"

Avec Marico, Chris2L,"Monise Family" et tous les autres... fuseaux horaires obligent: la veille s'installe !
.
MBZH

Marie et Philippe a dit…

JF et Joe

Ils ont parlé de la tempête ce mati à la radio RTL première fois depuis le début de la semaine.

Grâce à toi nous avons des nouvelles régulières d'HAITI, le pays qui nous a donné le bonheur d'être parents d'une adorable petite princesse, alors ecoeuré, non jamais et très heureuse de te lire.
Alors ce vendredi nous penserons bien à vous deux, au peuple HAITIENS, aux sans abris et il y en a tellement, aux timouns.
Moi aussi j'allumerai une bougie ce soir.
Gros bisous et nous croisons les doigts pour vous tous.

Marie Philippe Monise

Anonyme a dit…

on croise tous les doigts
on pense à vous tous