vendredi 3 septembre 2010

Élection, ouragans et crocodiles

- Pour le moment, les ouragans font comme les élections, ils passent à côté.
- Qu'est-ce que tu veux dire ? Me demande Asefi un peu surprise.
- C'est simple, les trois derniers ouragans ont évité notre île et sont allés faire du dommage ailleurs. Comme les élections, il ne s'est rien passé ici et tout le monde sur la planète s'est énervé au sujet de la participation de Wyclef. Je te le dis c'est mem bagay, plus de bruit ailleurs qu'ici, comme les ouragans.
- Attends, ce n'est pas encore vraiment commencé. Dans quelques semaines, on en reparlera.
- Je ne peux pas dire que j'ai hâte que ça saute, mais j'ai au moins hâte que ça bouge.
- En parlant de bouger, j'entends dire que tu nous quittes encore pour quelques jours.
- Ouais, 5 jours. C'est pour continuer de vous aimer.
- Qu'est-ce que tu veux dire ?
- Je te l'ai déjà dit, pour survivre dans un pays comme Ayiti, un blanc comme moi, avec toutes les valeurs et les habitudes de vie qui y sont associées, a besoin de prendre l'air aux deux ou trois mois, question de ne pas virer fou.
- Je te comprends, si je pouvais sortir à l'occasion, moi aussi je le ferais. Où vous allez ?
- Voir les crocodiles dans les Everglades et marcher dans les rues de Key West. Ça va faire changement d'ici où on voit des requins et on ne peut pas marcher dans les rues.
- T'aurais dû faire humoriste… Allez, bonnes vacances !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Jean François !

A Darwin en Australie , un crocodile nommé Harry pronostique le résultat des élections australiennes sur présentation des photos des candidats !
Ça te fait un de monde à mettre dans ta valise!!!!
Bonnes vacances et aérez vous bien
MBZH

Marico a dit…

Bonnes vacances les amis!
Faites des réserves de tout!

xenos a dit…

se ressourcer
ventiler
se perdre pour mieux se retrouver...

bon temps
à vous.