jeudi 3 mars 2011

Prête l'oreille


‘Prête l’oreille mon Dieu, écoute’ est la phrase qui est peinte sur le mur de la chambre dans laquelle j’ai dormi hier soir. Je suis à Jérémie, une ville du sud du pays, la ville des poètes. Celle d’Alexandre Dumas (le père) ou d’Etzer Vilair. Après avoir fait le tour des hôtels, on a trouvé une chambre à la ‘mission catholique’. Confort minimaliste et superficiellement propre. Je fais ce genre de nuance depuis qu’on a confirmé mes allergies aux acariens. Après la douche froide du bout du corridor, mes narines ont pris un bon dix minutes pour violement expulser les poussières accumulées durant la nuit. L’électricité m’a quitté vers 23h00 et a donc mis fin à ce qu’il y avait de circulation d’air dans la chambre. La chambre s’est transformée en sauna. Inspirées par l’inscription sur le mur, des moustiques m’ont demandé toute la nuit de prêter l’oreille. Le plus important c’est que je devrai tendre l’oreille une deuxième nuit…

1 commentaire:

Laurent Duchastel a dit…

Courage. Si les moustiques requièrent tes oreilles à Jérémie, à Port-au-Prince c'est la musique des habitants aux esprits un peu trop échauffés par le pré-carnaval qui accaparent nos oreilles par les fenêtres, jusqu'à trop tard dans la nuit... Remarque, c'est vrai, tant qu'à choisir, je préfère la musique du kompa à celle des maringouins! Bon retour à PAP!