mardi 6 avril 2010

Fatalisme


Une publicité qui circule à la radio depuis quelques jours rappelle aux ayisien que bagay la n'est pas une fatalité, qu'ils peuvent se prémunir contre les conséquences d'un autre grand chambardement. Le Chili il y a quelques semaines et le Mexique hier sont de bons exemples. L'idée toute psychologique derrière ce message est celle de convaincre les ayisien qu'ils ne sont pas sans défense face à un séisme. Surtout qu'Ayiti est maintenant le pays sur la planète avec la plus forte proportion de sismologues par tête de pipe. Comme les coachs d'estrade du CH, chaque ayisien se veut maintenant sismologue en chef de la nation. 'T'en penses quoi Lundi (Lundi est un prénom) de cette affaire là de fatalité ?' 'Tu sais Labadie, c'est peut-être une histoire de plaques tectoniques, mais c'est quand même Dieu qui les a créées ces fameuses plaques. Il ne faut pas que tu oublies qu'il y a un plan et que nous les humains n'y pourront rien. Quand ce sera l'heure de concrétisation du plan, aucune maison antisismique ne résistera.' Le fameux Si dye vle de mes nouveaux amis. Même l'antisismique ne résistera pas au fatalisme !

1 commentaire:

MARYBZH a dit…

Ce qui vient de se produire à Rio et à Niteroi : pluies torrentielles , glissements de terrains, favelas à flanc de collines, inondations, coulées de boues :des morts , des blessés ....

Même configuration pour Port Au Prince, coincée entre montagnes et mer ...

j'espère que la prolongation de la loi d'urgence et les élus anticipent les scénari pour la saison des pluies haitiennes