mardi 27 avril 2010

Je ne comprends rien


Pour une personne athée comme je suis, les questions touchant la religion et ses différentes manifestations sont toujours intéressantes. D'un point de vue anthropologique j'entends. On me questionne sur ma propre vie de couple qui existe depuis plus de 16 ans sans la bénédiction d'une instance suprême. On me rappelle tous les jours que la rencontre de demain aura lieu 'si Dye vle' (si Dieu le veut), ou que la vie va bien 'grasaDye' (grâce à Dieu). Un peu fascinant pour un québécois qui a vu les églises être transformées en condos de luxe, de voir des églises haïtiennes toujours bondées. D'entendre des champs religieux plusieurs soirs par semaine. D'écouter des postes de radio où des preachers crachent sur tout ce que Satan aurait apporté sur cette terre, sexe, argent, doute, criminalité, … J'ai même entendu aujourd'hui un preacher de radio nous rappeler que la société souffrait des 'opinions individuelles', que ces fameuses opinions nous recentrent trop sur nous mêmes, pas assez sur les enseignements de Dieu. Difficile pour moi de ne pas faire le parallèle entre ce qui se passe ici, et la noirceur qui a servi de lumière au Québec jusque dans les années 50 et qui a participé à étouffer une population. En Ayiti, la théologie de la libération a perdu la guerre contre les disciples de la congrégation pour la doctrine de la foi… 'Tu ne comprends rien Labadie, on tire justement toute notre force de la religion !' me disait une collègue. Le preacher continuait à crier à la radio que le doute et la dimension probabiliste du discours des sismologues étaient inspirés par Satan pour créer de l'insécurité dans le coeur des fidèles, que seule la foi pouvait protéger contre le prochain bagay la. 'Un jour tu vas comprendre, mais d'ici là, on t'aime quand même.' J'ai effectivement peur de ne rien comprendre.

6 commentaires:

Sonia a dit…

Je lis votre blog depuis plusieurs semaines déjà et c'est la première fois que je remarque autant d'erreurs de français; ou est-ce des jeux de mots volontaires? De toute façon, merci de nous rendre la vie haïtienne plus concrète et de nous informer sur leur monde, à eux. Celui que la presse canadienne oublie peu à peu...

Jean-François Labadie a dit…

Merci Sonia, Jo était couchée au moment où j'ai publié mon billet, elle m'aide généralement à réviser mes textes...

Marico a dit…

Tant mieux si la religion les réconforte...mais en même temps que de mauvais souvenirs cela me rappelle. Je suis née en 1943 dans le très catholique Québec! Je te laisse imaginer toutes les niaiseries dont on m'a abreuvée!
Voici une citation tirée du blogue de Marcel Poulin, mon aminaute grand voyageur. Très éclairante cette réflexion de Krishnamurti sur la religion:
« Si notre conscience était vraiment universelle, elle serait libérée de toute identification à un groupe, de toute adhésion à un parti, car il ne pourrait plus y avoir de différentiation superficielle dans une conscience qui serait unie au tout; on ne pourrait plus appartenir ni à la gauche, ni à la droite, être ni bouddhiste, ni musulman, etc. ou même adhérer à la pensée de Krishnamurti. Lorsqu’il y a perception authentique d’une vérité, la conscience devient cette vérité. On ne vénère pas le poteau indicateur mais on vit la réalité qu’il pointe. Ce que nous avons tendance à faire sur le chemin de la spiritualité, c’est de nous arrêter au poteau, c’est-à-dire déifier les personnalités spirituelles et nous focaliser sur leur pensée au lieu d’éveiller en nous la lumière qui illumine. » (Krishnamurti)

guy a dit…

la religion et les fautes de francais ... quelle belle diversion pour 'banaliser' les vraies affaires ! :-(

Brigitte a dit…

Bonjour,
pour ce qui est des "erreurs" ou "fautes" de français n'exagérons rien ! (pardon Sonia) créole, anglais, français....
(et puis fêlé-fellation c'est trop drôle !)
pour ce qui est de la religion je te remercie d'évoquer le sujet, j'en culpabilise mais je ne peux plus discuter avec mon amie Haïtienne à cause de cela (serais-je intolérante ?).

Comment remercier dieu qui a "sauvé" un seul membre d'une famille de ..... ? mais n'aurait rien fait pour protéger les autres ???
Je m'interroge et n'ose interroger ceux qui remercient dieu
autre exemple : "c'est Dieu qui me les donne" à propos des grossesses successives et innombrables dans certains milieux...

En bref, j'ai bien peur de faire partie de ceux qui ne comprendront jamais, moi aussi

Air fou a dit…

Pareil ici. Anthropologiquement intéressant, oui, à condition de ne pas en rester là.

Haute allergie ici.

Quoi de plus facile à contrôler qu'une société dont le sort ne dépend pas d'elle, autant que possible maintenant dans les dogmes, superstitions et l'ignorance. Surtout, surtout, pas de débat (opinion individuelle).

En Iran, les malheurs de la société sont dû aux femmes qui s'habillent mal (lire qui ne portent pas le voile de LA manière adéquate). Aux États-Unis, des États-uniennes portent des décolletés plongeant afin de se moquer des propos d'un prêcheur qui affirme que le séisme est dû
à l'habillement des femmes, au divorce...

Tu ne comprends rien? Recueille-toi et prie dieu de t'envoyer LA connaissance, LA « V »érité. Si tu n'es pas une femme, ça va peut-être marcher...

Zed